J'aime les prolétaires de la terre!

Publié le 27 Février 2021

Ce sont eux qui ont fabriqué cette humanité par leur force de travail, même s'ils sont en voie de disparition dans les pays développés.

J'appelle prolétaire celui qui n'a que sa force de travail pour survivre,qu'il s'agisse d'un travail manuel ou d'un travail intellectuel.Généralement, le travail combine les deux aspects.

En étant retraité bénéficiant d'une pension(minime mais honorable 1200 euros...) et n'étant plus soumis au travail obligatoire,je considère que je suis entré dans la catégorie des bourgeois,ce qui en terme marxiste ne serait pas une insulte mais un fait exprimant la situation de celui qui peut vivre sans être obligé de travailler.Il est évident que de nos jours,il n'y a pas de fatalité à rester toute sa vie dans une même classe sociale.même si les différences de revenus restent considérables à l'intérieur d'une  même classe sociale.

Si les militaires,les bourgeois et les politiciens participent  aussi à leur façon à la vie de la société,j'ai une tendresse particulière pour tous les prolétaires créateurs de services et de biens communs (ouvriers,artisans,artistes,petits commerçants, fonctionnaires...)et qui n'ont pas pour objectif une accumulation sans fin de richesses!

J'ai trouvé un bel hommage aux prolétaires dans le livre de Georges Orwell,"1984," qui dénonçait les dérives totalitaires de son temps encore à l'oeuvre aujourd'hui .Un des personnages découvre à travers une situation difficile qu'il ne méprise plus les prolétaires pour la première fois de sa vie:

"Ils ne sont pas fidèles à un parti,une patrie une idée,ils sont fidèles les uns aux autres[...]Les prolos sont restés humains.Ils n'ont pas le coeur endurci."

Toutes les richesses produites sur la Terre ont été le fruit du travail et de l'intelligence des prolétaires.L'organisation politique ou religieuse a permis à certains de soustraire une partie des richesses à leur profit par l'utilisation de la force ou de la ruse.Ceux qui avaient le pouvoir ont d'abord été les forts et les brutes,qui furent remplacés par les possédants puis par les connaissants.

La redistribution d'une partie des richesses est vaine tant que n'aura pas été réformé le système de l'héritage qui invalide en grande partie le principe d'égalité des chances à la naissance...

Un ouvrage qui se propose de mettre l'intelligence au pouvoir explique bien mieux que moi en quoi la démocratie totale n'est pas bonne,et pourquoi il faudrait mettre le génie au pouvoir plutôt que de permettre à des politiciens menteurs et incompétents de représenter les peuples de la Terre.Dans son livre La Géniocratie publié en 1977,Claude Vorilhon alias Raël essaie de proposer une alternative intéressante face à l'incapacité de nos sociétés démocratiques à résoudre les problèmes globaux .La démocratie est une forme de démocratie sélective qui ne reposerait plus sur l'argent mais sur l'intelligence...

https://www.rael.org/fr/ebook/geniocratie/

Dans les pays développés on estime que 4 personnes sur 10 vivent  du revenu de leur travail ,ce qui signifie que 6 sur 10 vivent de prestations sociales diverses,de rentes ou de leurs pensions.Il est probable que ce chiffre va encore baisser grâce à la science,la technique et la robotisation  du travail, et qu'à terme une infime minorité de la population aura encore besoin de travailler.

Rédigé par Rachid le Timide

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :